Vous pouvez aider les auteurs du site à poursuivre leurs recherches.



Accueil > Son oeuvre > Cinéma > Le diable souffle

Le diable souffle (1947)

Réalisateur : Edmond T. Gréville
Scénario : Edmond T. Gréville, Max Joly, José Josipovici
Auteur de l'oeuvre originale :
Dialoguiste : Edmond T. Gréville, Norbert Carbonnaux
Société de production : B.C.M. - Bureau Cinématographique et Musical (Paris)
Directeur de la photographie : Henri Alekan
Ingénieur du son : Paul Habans
Compositeur de la musique : Jean Wiener
Décorateur : Jean Douarinou
Assistant-réalisateur : Louis Pascal
Monteur : Georges Arnstam

Synopsis

Laurent, un marin misanthrope, a amené dans sa petite île solitaire, au coeur de la Bidassoa, Louvaine, une épave d'un café de Bayonne dont il s'est épris. A la vue de la nouvelle venue, sa servante Pépita s'enfuit en le maudissant. Le vent se met à souffler, la pluie tombe en trombes, la rivière devient infranchissable. A ce moment, Laurent découvre un républicain espagnol qui tente d'échapper aux policiers qui le cherchent. Celui-ci, médecin, opère avec des moyens de fortune Louvaine, prise d'une crise d'appendicite. Malade et chirurgien ne tardent pas à tomber amoureux l'un de l'autre. Diego s'en va. Louvaine également.

Casting

Charles Vanel
(Laurent)
Hélèna Bossis
(Louvaine)
Jean Chevrier
(Diego)
Margo Lion
(Pepita)
Henri Maïk
(Pascal)

Medias

Presse

  • Magazine "le diable souffle"

    La femme est de feu, l'homme est d'étoupe et le diable souffle, dit un proverbe espagnol. C'est là le jeu mystérieux de l'amour.








    Télécharger l'article complet au format PDF
  • L'Ecran français n°107, 15 juillet 1947

    EDMOND T. GREVILLE réalise aux studios de la Victorine, à Nice, Le Diable Souffle dont il avait écrit le scénario, sous l'occupation, alors qu'il se cachait à Cagnes-sur-Mer.






    Télécharger l'article complet au format PDF
  • L'Ecran français n°125, 18 novembre 1947

    Quels que soient les défauts de ce film - et ils sont nombreux, et certains sont graves - on ne peut pas avoir de sympathie pour la manière dont le metteur en scène, Edmond T. Gréville, travaille.






    Télécharger l'article complet au format PDF
  • Restauration de la Cinématèque Française, n°1 1986

Edmond T. Gréville (1906-66) - Conception et création : Sébastien JOUVE
Accueil